October 14, 2018

Please reload

Posts Récents

La planification, les grandes lignes

December 12, 2017

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

La planification, les grandes lignes

December 12, 2017

L’hiver approche et vous êtes déjà tourné vers la saison prochaine, motivé et plein d’espoirs. Mais avant de vous lancer tête baissée dans votre préparation, pensez à la planifier sérieusement ! C’est une étape d’une importance capitale qui conditionnera votre réussite en 2018 !

 

Braquet Libre vous explique rapidement comment faire mais si cela vous semble trop fastidieux, vous pouvez nous solliciter et nous nous chargerons de vous accompagner dans votre préparation.

 

Partez des objectifs   

 

Pour réussir sa planification, la première chose à faire est de définir les objectifs prioritaires ainsi que les objectifs secondaires. Les premiers correspondent aux courses où l’on désire être très performant et qui se préparent sur plusieurs mois. Il ne peut y avoir dans une saison que 1 à 4 objectifs prioritaires. Les seconds correspondent aux compétitions où l’on désire être performant mais pour lesquels on ne va pas sacrifier toute la préparation. Ça peut être, par exemple, des courses qui se situent en amont de l’objectif principal. Une fois ces objectifs définis, placez-les sur votre calendrier, et toute votre préparation en découlera.

 

 

Placez les contraintes

 

Ensuite, inscrivez les périodes où vous ne serez pas libre de vous entraîner comme vous le désirez (un stage pour le travail, des vacances avec la famille, des rendez-vous, mais aussi un stage de vélo avec l’équipe, les sorties collectives obligatoires etc.).

 

 

Notez votre calendrier de course

 

Dans un troisième temps, placez toutes vos dates de courses ou au moins imaginez à quoi pourrait ressembler votre calendrier de compétition si celui-ci n’est pas encore sorti. Allez-vous courir chaque week-end ? Une fois de temps en temps ? Trouvez le bon équilibre entre fatigue et récupération pour progresser !

 

Organiser le repos

 

Ensuite, planifiez vos phases de repos. Pour ne pas tomber dans le surmenage ou la monotonie, il est important de prioriser la récupération et donc de prévoir tôt vos plages où vous allez vous régénérer.

 

Organiser la charge

 

Maintenant organisez vos charges de travail (charge maximale, développement, entretien, assimilation/décharge), toujours en remontant depuis l’objectif jusqu’à votre date de reprise. Pour rappel, la charge de travail correspond à la multiplication de l’intensité de votre entraînement par le volume de celui-ci (les heures de selle). Autrement dit, une charge d’entraînement importante va vous fatiguer alors qu’une charge légère doit vous permettre de récupérer.

 

Définissez les thématiques de travail

 

Puis définissez vos thématiques de cycles (par exemple, endurance, PMA, lactique etc.) selon vos points forts, vos points faibles, vos connaissances théoriques et pratiques et bien sûr aussi selon vos objectifs.

 

Évidemment ne vous interdisez pas de revenir en arrière et de retoucher certaines étapes si vous sentez que cela est nécessaire !

 

              

Exemple

 

Voici un exemple de planification jusqu’au premier objectif prioritaire (fixé ici fin avril).

 

 

 

Partez des objectifs

 

 

Placez les « contraintes »

 

 

Mettez à jour votre calendrier de courses

 

 

Planifiez le repos

 

 

Agencez les charges de travail

 

 

Définissez les thématiques de travail

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
LOGO_BRAQUET_LIBRE