October 14, 2018

Please reload

Posts Récents

La planification, les grandes lignes

December 12, 2017

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

Préparez l’Etape du Tour, juillet 2018 : comment aborder un objectif

July 2, 2018

 

Une fois par mois, nous nous retrouvons pour préparer ensemble la fameuse cyclo sportive du Tour de France ! Ce fil rouge est aussi l’occasion d’aborder des points importants de l’entraînement en cyclisme et ce peu importe l’objectif visé. Dans ce dernier article nous verrons comment procéder dans l’approche finale avant la compétition avec notamment la création de vos routines de performance.

 

 

 

Tout est prêt

 

Votre préparation arrive à son terme. Au niveau de l’entraînement votre marge de manœuvre est maintenant réduite et il faut l’accepter ! Surtout ne vous lancez pas dans des charges d’entraînement démesurées pour combler un éventuel retard. Une séance difficile, deux au maximum dans les 10 derniers jours précédents la cours, mais pas plus !

 

 

Ne changez pas vos habitudes

 

Concernant l’approche matériel et nutritionnel, c’est pareil, tout doit être déjà calé. Surtout ne changez pas vos habitudes juste avant le jour J. Si vous désirez apporter des modifications, testez-les en amont !

 

 

Mais prenez de bonnes habitudes

 

Pour éviter les mauvaises surprises il vous faut procéder à des essais à l’entraînement (mais bien plus tôt dans la préparation) et réaliser des répétitions générales sur des compétitions de moindre importance pour vous. Comme les équipes de football avant la Coupe du Monde, organisez-vous des rencontres amicales !

 

 

Faîtes le plein d’énergie

 

Evidemment, les jours précédents la course sont aussi très importants pour faire le plein d’énergie. Soignez donc votre récupération durant cette période mais sans trop en faire non plus. Le mieux est l’ennemi du bien et, encore une fois, il ne sert à rien de changer vos habitudes au dernier moment.

 

Concernant les charges d’entraînement des dernières semaines, nous vous conseillons deux semaines minimum avec une charge légère pour être sûr d’arriver en pleine possession de vos moyens sur la ligne de départ.

 

Voici un exemple de préparation finale pour l’EDT :

 

Samedi : Longue sortie et fin du dernier cycle de développement

Dimanche : 1h30 régénération

Lundi : repos

Mardi : repos

Mercredi : repos

Jeudi : 2h endurance

Vendredi : repos

Samedi : 1h30 rappel d’intensité

Dimanche : 4-5h endurance

 

Lundi : repos

Mardi : repos

Mercredi : 3h endurance avec rappel intensités

Jeudi : 1h30 régénération

Vendredi : repos

Samedi : 1h30 endurance

Dimanche : EDT

 

 

Les routines de performance

 

Pour optimiser votre approche de l’évènement, être sûr de ne rien oublier et diminuer votre stress, nous vous conseillons d’anticiper et de coucher sur le papier les différentes étapes qui vous amèneront, depuis la veille, jusqu’à la ligne de départ. Autrement dit, les routines de performance doivent vous permettre de vous donner un cadre efficace avant la compétition et sur lequel vous pouvez vous reposer.

 

 

Exemple de routine de performance avant une compétition :

 

07h – heure de départ

 

06h45 – heure de fermeture du SAS

 

06h15 – heure conseillée pour entrer dans le SAS

 

06h – fin de l’échauffement et départ pour le SAS

 

5h45 – début de l’échauffement

 

5h15 – arrivée au parking (adresse du parking) et préparation du vélo et des affaires (penser aux ravitaillements et aux bidons)

 

04h50 – départ de l’hôtel (20min de route)

 

04h – réveil, petit déjeuner (contenu du petit déjeuner), prendre sac et vélo

 

La veille

 

22h, 22h30 – couché

 

19h – repas (contenu du repas)

 

18h – arrivée à l’hôtel

 

15h – départ de la maison (3h de route pour aller jusqu’à l’hôtel)

 

13h – sieste

 

12h – repas

 

11h – préparer sac civil et sac de course pour le lendemain, mettre le vélo dans la voiture

 

09h – 1h30 vélo, décontraction

 

08h - réveil

 

 

Evidemment les besoins de chacun sont différents quand il s’agît de routines à mettre en place avant une compétition. Mais les inscrire et s’y référer est un excellent moyen d’optimiser les dernières heures avant de se lancer et de conserver toute son énergie pour la course.

 

 

Repos et bilan

 

Le 08 juillet au soir il sera temps pour vous de prendre un de repos (le repos du guerrier) et de vous repasser les belles images de votre EDT 2018 ! Un peu plus tard, l’heure du bilan viendra également. Et peut être même que vous aurez déjà la tête à votre préparation 2019 !

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
LOGO_BRAQUET_LIBRE